Les Grottes

L’origine

Nous pourrions dater le début de l’histoire des Grottes de Castellana à environ 90 millions d’années, lors de l’ère géologique appelée Crétacé, lorsque les Pouilles étaient submergées par une mer antique, dans laquelle vivaient de grandes colonies de mollusques et de végétaux marins. Pendant des millions d’années, ces formes de vie primordiale ont laissé leur coquille et leur carcasse sur le fond de la mer, en formant un gigantesque dépôt de boue et de sable.

Et c’est ainsi qu’il y a 65 millions d’années, cette épaisse couche de calcaire commence à émerger et à former les Pouilles comme nous les connaissons aujourd’hui.

Dans le sous-sol, l’eau filtrante produite par d’intenses précipitations avait créé une rivière souterraine qui, par érosion mécanique et chimique fit fondre les couches de calcaires en créant des couloirs et des espaces de plus en plus vastes.

Au cours du temps, des phénomènes d’orogenèse soulevèrent les couches calcaires qui forment aujourd’hui une partie de la Murge au sud-est de Bari, et les cours d’eau qui avaient complètement inondé les cavités souterraines allèrent plus en profondeur libérant ainsi de vastes espaces et de grands couloirs.

Certaines couches de calcaire, à cause des fractures et de l’absence de pression de l’eau, s’écroulèrent en créant un véritable gouffre du haut duquel apparut un petit bout de ciel et un faisceau de lumière : c’était La Grave.

Ce fut ensuite dans le Quaternaire (il y a 2,5 millions d’années) que commença à se réaliser la phase d’embellissement des grottes. Le ruissellement causé par l’infiltration lente des eaux de pluie chargées de carbonate de calcium, une fois arrivé aux grottes vides, commencèrent à tomber en déposant de petits cristaux aussi bien sur la voûte qu’au sol, qui causèrent la croissance des stalactites, les formations qui pendent du plafond, et celle des stalagmites sous-jacentes.

Au fil du temps, après presque deux millions d’années, la croissance progressive des stalactites et des stalagmites ont comblé presque entièrement les cavités en formant avec leur union de nombreuses colonnes mastodontes qui peuvent être admirées avec toutes les autres concrétions surprenantes lors de l’extraordinaire visite des Grottes de Castellana.

Les «épis» ou les stalactiques excentriquesconcrétions qui défient la loi de la gravité en se développant horizontalement ou en spirale représentent encore une attraction pour les géologues et les visiteurs.